La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Aberrations optiques

On peut distinguer deux catégories d'erreurs visuelles ou d'« aberrations » : celles de second ordre et celles d'ordre supérieur. Les aberrations de second ordre sont connues sous les noms de myopie, hypermétropie ou astigmatisme régulier et entraînent des images floues. Elles peuvent être corrigées par des lunettes, des verres de contact ou une chirurgie de la réfraction conventionnelle (à l'aide d'un laser standard). Environ 15 % des erreurs d'optique sont des aberrations d'ordre supérieur causées par des imperfections dans diverses parties de l'œil, notamment dans la cornée et le cristallin. Certaines de ces erreurs se trouvent dans la périphérie de la cornée et sont responsables de la déformation de la vision lorsque la pupille se dilate. Certaines des difficultés visuelles qu'elles peuvent causer, comprennent les halos et les éblouissements en vision de nuit. Le profil des aberrations d'ordre supérieur est unique à chaque œil, tout comme les empreintes digitales.

Seule la technologie personnalisée peut mesurer et traiter les aberrations d'ordre supérieur. Ces mesures sont faites à l'aide d'un appareil appelé aberromètre. L'aberromètre génère un mince faisceau laser de faible intensité qui est projeté dans l'œil et se reflète ensuite sur la rétine (dans le fond de l'œil). Il passe ensuite par le cristallin, puis la cornée, et sort enfin de l'œil. Après avoir quitté l'œil, la lumière passe par un groupement de petites lentilles et est focalisée en différents points lumineux qui sont enregistrés par une caméra spéciale. Ces points, en déviant de leur emplacement idéal, fournissent l'information à propos de la déformation de la lumière par les imperfections du système visuel. Cet appareil fournit une carte de toutes les aberrations de l'œil (aberrations de second ordre et d'ordre supérieur).

Les aberrations d'ordre supérieur sont corrigées par les traitements personnalisés. Lorsque les aberrations d'ordre supérieur sont minimisées, le contraste des images et la perception des détails spéciaux sont accrus. Ce traitement personnalisé améliore les chances d'atteindre une vision parfaite, notamment de nuit et minimise les risques d'effets secondaires comme les halos.

Le front d'onde à la sortie de l'œil est déformé et détermine l'ensemble des amétropies de l'œil et de ses aberrations de haut degré. Comme le front d'onde a parcouru deux fois le système optique de l'œil, il présente le double des aberrations de l'œil. L'abérrométrie consiste à mesurer la forme du front d'onde à la sortie de la pupille de l'œil. L'abérromètre mesure la distance en micromètre entre la surface du front d'onde et le plan du front d'onde idéal.

Il est important de noter que la forme du front d'onde peut varier beaucoup en fonction du diamètre d'ouverture de la pupille. Plus la pupille est ouverte (en vision nocturne par exemple), plus on a de chance de voir apparaître des aberrations de haut degré.

 

 

 

Dernière modification le 04/07/2016 - 06:20