La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X W X

Aberration optique
Défaut dans la formation des images par un système optique, les rayons lumineux issus d’un point objet ne formant pas un point image parfait.

Achromatopsie
Absence de perception des couleurs.

Accommodation
Capacité du cristallin à se bomber en fonction des distances, afin de restituer une image nette. Elle diminue avec l’âge (presbytie).

Acuité visuelle
Capacité de l’œil à discerner les détails d’un objet. Un œil normal moyen est capable de discerner un angle d’une minute d’arc (1/60ème degré) à 5 m.

Addition optique
Puissance optique d’un verre nécessaire à la vision de près qui s’ajoute à la vision de loin.

Amblyopie
insuffisance de l’acuité visuelle qui ne peut pas être améliorée par une correction optique ou une chirurgie réfractive.

Amétropie
Ce mot caractérise tous les défauts de la vision empêchant la formation d’une image nette sur la rétine, excepté la presbytie liée à l’âge. Myopie, hypermétropie et astigmatisme sont des amétropies. Ce ne sont pas des maladies sauf exception.

Angle (iridocornéen)
Angle anatomique formé par la cornée et la base de l'iris. Le fond de l'angle contient le trabéculum.

Aniridie
Absence d'iris. Peut être totale ou partielle.

Aniseiconie
Différence de dimensions entre les images perçues par chacun des deux yeux.

Anisocorie
Inégalité de dimension des deux pupilles.

Anisométropie
Inégalité de puissance entre les des deux yeux.

Aphakie
Absence de cristallin, d'origine traumatique ou opératoire.

Aplanation
Technique de mesure de la tension oculaire par contact d’un cône.

Arc sénile ou gérontoxon.
Bande blanchâtre entourant le bord de la cornée.

Asthénopie
État d'un œil fatigable. Peut engendrer picotements, rougeur, larmoiement, maux de tête.

Astigmatisme
Inégalité de puissance des méridiens du globe oculaire entraînant une focalisation non uniforme.

Bell (phénomène de )
Mouvement vers le haut du globe oculaire lors de la fermeture des paupières.

Berlin (oedème de )
Œdème rétinien, consécutif à une contusion du globe oculaire.

Bjerrum (scotome de)
Scotome de forme arquée dans la maladie glaucomateuse déjà évoluée.

Blépharite
Inflammation de la paupière. 

Blépharochalasis
Repli cutané de la paupière supérieure qui retombe en oreille de cocker au‐devant de l'œil.

Blépharospasme
Crispation non volontaire des muscles de fermeture des paupières.

Bloc pupillaire
Perturbation du flux d‘humeur aqueuse à travers la pupille.

Campimétrie
Détermination du champ visuel.

Canthus
Angle formé par la jonction des paupières sup. et inf.

Capsule cristallinienne
Très fine membrane élastique qui enveloppe la masse du cristallin.

Capsule de Tenon
Membrane fibreuse qui entoure la sclérotique.

Caroncule
Petite saillie, située dans l‘angle interne de la fente palpébrale.

Cataracte
Opacification d’aspect et de causes variables du cristallin.

Cécité
État de mal vision inférieure à la perception lumineuse.

Chambre antérieure
Espace intraoculaire compris entre la cornée et l'iris, contenant l'humeur aqueuse.

Chambre postérieure
Espace intraoculaire compris entre la face postérieure de l'iris et le cristallin, rempli d‘humeur aqueuse.

Champ visuel
Espace perçu autour du point de fixation.

Chémosis
Œdème habituellement de la conjonctive formant un bourrelet saillant translucide autour de la cornée.

Chiasma (optique)
Réunion et entrecroisement partiel des nerfs optiques au niveau de la selle turcique crânienne.

Choroïde
Couche médiane de la paroi du globe oculaire, riche en vaisseaux sanguins. 

Collyre
Préparation médicamenteuse liquide qu‘on instille dans l‘œil.

Colobome
Malformation congénitale consistant en une «fissure» dans un tissu, par non‐jonction d'ébauches embryonnaires.

Cônes
Neurones situé dans la rétine centrale dont l’extrémité photoréceptrice est de forme conique et permet la vision précise ainsi que la vision des couleurs. Il en existe 3 sortes.

Convergence
Mouvement coordonné des deux yeux pour viser similairement la cible, en pratique de près les yeux se rapprochent vers l’intérieur et surtout maintiennent ce mouvement.

Cornée
Partie antérieure, transparente, du globe oculaire, formant le « hublot ». Elle joue un rôle optique important car elle permet le passage du faisceau lumineux tout en le soumettant à un premier effet optique.

Corps ciliaire
Formation en anneau, situé derrière la base de l'iris, riche en vaisseaux et en fibres musculaires lisses (muscle ciliaire), sécrétant l'humeur aqueuse et sur lequel se fixent les éléments de suspension du cristallin. 

Corps vitré
Gel transparent mais structuré occupant les 5/6 du volume du globe oculaire entre rétine et cristallin.

Cyclite
Inflammation du corps ciliaire.

Cyclophorie
Variété d'hétérophorie où le déplacement latent d'un des globes oculaires se fait autour de l'axe

Cycloplégie
Paralysie induite des muscles de l'accommodation.

Cylindre
Se rapportant à un verre de lunettes destiné à la correction d'un astigmatisme.

Dacryoadénite
Inflammation de la glande lacrymale.

Dacryocystite
Inflammation du sac lacrymal.

Dacryocystorhinostomie
Intervention chirurgicale consistant à aboucher directement le sac lacrymal au méat moyen des fosses nasales.

Daltonisme
Anomalie de la perception des couleurs.

Décollement de rétine
Séparation de la rétine et de l'épithélium pigmentaire.

Dégénerescence tapétorétinienne
Terme générique sous lequel on désigne un ensemble d'affections génétiques caractérisées par un processus dégénératif de la rétine et de l'épithélium pigmentaire (tapetum).

Descemet  (membrane)
Couche interne (ou postérieure) de la cornée.

Dioptrie
Puissance de correction à une distance focale de 1 m. C’est en dioptrie que l’on mesure le défaut de réfraction (insuffisance visuelle).

Diplopie
État correspondant à la vision double d’un objet fixé.

Distortion
Déformation d’un système optique d’où résulte une image qui n’est pas conforme à la réalité de la forme de l’objet.

DMLA
Dégénérescence maculaire lié à l’âge chronique d’intensité variable soumise parfois à des poussées rapides et qui détériore la macula, partie centrale de la rétine, entraînant ainsi, à terme, la perte de la vision centrale et ne laissant intacte que la vision périphérique. Les degrés et les aspects sont divers. Elle touche principalement les personnes âgées de plus de 70 ans.

Druse ou Drusen
Verrucosités choriorétiniennes fréquentes avec l’âge et évoluant parfois vers une DMLA. Il existe quelquefois des drusens plus importants dans la tête du nerf optique et très rarement source de pathologies

Dyschromatopsie
Anomalie de la perception des couleurs.

Écart Pupillaire
Distance entre les centres des pupilles des deux yeux. 

Emmétropie
État réfractif d'un œïl au repos, lui permettant de voir au mieux à distance sans correction.

Endothélium cornéen
Couche unicellulaire interne de la cornée.

Énophtalmie
Position du globe anormalement enfoncé dans l'orbite.

Ectropion
Retournement extérieur du bord palpébral.

Entropion
Retournement intérieur du bord palpébral.

Énucléation
Ablation chirurgicale du globe oculaire.

Épicanthus
Petit repli vertical de peau recouvrant le canthus interne.

Épiphora
Larmoiement pathologique : écoulement des larmes hors des paupières.

Épisclère
Couche de tissu conjonctif lâche, vascularisée, entre la sclère et la capsule de Tenon.

Épisclérite
Inflammation de l’épisclère.

Épithélium
Couche cellulaire superficielle de recouvrement.

Éxophorie
déviation des yeux vers l'extérieur.

Ésotropie
déviation des yeux vers l'intérieur.

Éviscération du globe
Opération oculaire qui consiste à vider le contenu du globe en conservant la coque sclérale sans la cornée.

Effet de Prisme
Déviation d’un rayon lumineux induite par un verre ophtalmique quand les yeux regardent dans diverses directions.

Exophtalmie
Position trop en avant (protrusion) du globe oculaire.

Fovéa
Petite dépression de la partie centrale de la macula de 2 mm de diamètre et située à proximité de l’axe optique de l’œil. La fovéa contient environ 50 000 cônes et est donc la zone de l’extrême précision visuelle.

Frontofocomètre
Le frontofocomètre mesure la puissance d'un verre sur une surface de 6 à 8 mm de diamètre, l’évaluation peut être ardue avec certains verres complexes.

Fuchs (tache de )
Tache noire de la région maculaire due à une hémorragie choriorétinienne en particulier dans les fortes myopies.

Glaucome chronique et primitif
Atteinte du nerf optique très généralement accompagné d’une augmentation de la pression intraoculaire, entraînant, en cas de non traitement, une atteinte irréversible du nerf optique avec altération du champ visuel. 

Goldmann
Appareil ( périmètre) servant au relevé du champ visuel. Surtout utile en neuro ophtalmologie.

Gonioscopie
Examen de l'angle irido‐cornéen avec un verre de contact.

Haze cornéen
Voile sous‐épithélial cornéen ( leucome) , pouvant apparaître après photoablation PKR, il disparaît très souvent en quelques mois.

Héméralopie
Diminution anormale de la vue dans l'obscurité.

Hémianopsie
Absence (cécité) de la moitié d'un champ visuel.
‐ homonyme déficit du champ visuel du même côté pour chaque œil.
‐ hétéronyme affectant l'hémichamp soit nasal soit temporal des deux yeux.

Hétérochromie
Anomalie congénitale caractérisée par une différence de couleur des iris.

Hétérophorie
Tendance au strabisme par déviation intermittente ou transitoire.

Humeur aqueuse
Sécrétion liquide permanente et transparente, circulant dans le segment antérieur de l’œil, en passant par la pupille, du corps ciliaire au trabéculum  où elle s’évacue.

Hypermétropie
L’hypermétropie est un défaut de vision dû à un œil trop court et/ou insuffisamment puissant. L’image se forme en arrière de la rétine.

Hyphéma
Dépôt de sang dans la chambre antérieure de l’œil.

Hypopyon
Collection de pus dans la chambre antérieure de l’œil.

Iridectomie
Résection chirurgicale ou au laser d'une partie de l'iris.

Iridodialyse
Arrachement (traumatique) d'une partie de la base de l'iris.

Iridotomie
Réalisation d’un trou dans l’iris, soit au laser, soit par chirurgie.

Iridocyclite
Inflammation de l'iris et du corps ciliaire.

Iritis
Inflammation de l'iris.

Iris
Diaphragme tissulaire appartenant à l’uvée et qui délimite la pupille. Cette membrane circulaire, qui se contracte en fonction de l’intensité lumineuse, donne un diamètre variable à l’orifice pupillaire (le noir de l’œil). La pigmentation de l’iris est directement responsable de la couleur des yeux.

Ischémie
Arrêt ou diminution de l'apport sanguin artériel dans un tissu ou un organe.

Ishihara (tables d' )
Images colorées de chiffres utilisées pour le dépistage des troubles de la vision colorée.
Javal (ophtalmomètre de ‐) Appareil servant à la mesure des rayons de courbure de la cornée (astigmatisme).

Kératite
Inflammation , infection ou atteinte de la cornée.

Kératocône
Déformation en cône de la cornée.

Kératomalacie
déstructuration de la cornée. En cas d'avitaminose grave.

Kératoplastie transfixiante
Greffe de la cornée.

Kératotomie
Incision de la cornée.

Lagophtalmie
Occlusion incomplète des paupières.

Lame criblée
Limite postérieure de la papille optique.

Lame vitrée  ou membrane de Bruch.
Mince lame interposée entre l'épithélium pigmentaire de la rétine et la choroïde.

Lasers thérapeutiques
‐ krypton
‐ argon
‐ Nd YAG‐Laser
(Light amplification by stimulated emission of radiation). Source d’énergie lumineuse monochromatique, cohérente, concentrée en temps et espace pour délivrer l’énergie aux tissus cibles avec efficacité et précision.

Leucome (cornéen) Ou leucocornée.
Cicatrice blanchâtre, dense de la cornée.

Limbe
Zone de transition entre la cornée et la sclère, et où s’insère la conjonctive.

Macula
Portion de la rétine située dans la partie centrale de la rétine. Elle est composée uniquement de cônes directement exposés aux rayons lumineux et permet la vision précise, indispensable à la lecture ou à la reconnaissance des détails. Il s’agit de la zone d’activité maximale de l’œil.

Mégalocornée
Cornée « géante », peut être associée à un buphtalme.

Meibomius (glandes de)
Glandes sébacées situées dans l'épaisseur du cartilage de la paupière (tarse).

Mélanome
Tumeur pigmentée de l'uvée. Le mélanome malin de la choroïde est la tumeur endoculaire la plus fréquente de l‘adulte.

Mélanose
Pigmentation de la conjonctive.

Métamorphopsie
Perturbation de la perception des images qui sont vues déformées.

Microphtalmie
Globe oculaire trop petit.

Migraine ophtalmique
Variété de migraine caractérisée par la prédominance de troubles visuels particuliers (scotome scintillant), qui précèdent ou accompagnent une céphalée intense.

Monoculaire
Relatif à un seul œil.

Monophtalme
Borgne anatomique ou fonctionnel.

Monovision
Mode de correction de la presbytie par correction de la vision de près d‘un œil ( le dominé), l‘autre œil (le directeur) étant réservé à la vision de loin.

Motilité
Ensemble des mouvements que peut accomplir un œil.

Mouche volante ou myodésopsie.

Expression correspondant à un corps flottant du vitré.

Muscles (de l'œil)
‐ intrinsèques : situés à l’intérieur du globe oculaire,
‐ extrinsèques : fixés sur la face externe de la paroi du globe.

Mydriase
Élargissement du diamètre de la pupille.

Myopie
La myopie est un défaut de vision dû à un œil trop puissant, ou trop long. L’image se forme en avant de la rétine, le myope voit mal de loin mais bien de près.

Myosis
Diminution du diamètre de la pupille.

Nerf optique
Ce nerf naît dans la rétine et se termine après un long trajet orbitaire dans la partie antérieure du cerveau. Il croise une partie de ses fibres au chiasma pour se distribuer des deux côtés du cerveau. Il passe à un relais cérébral le message visuel à des structures en bandelettes qui se terminent dans le lobe occipital. La tête du nerf optique, second nerf crânien, est la papille optique.

Nystagmus
Mouvement répétitif et involontaire de l'œil, dont la direction, l’amplitude et la fréquence sont de nature diverse. L'œil est relativement instable.

Ophtalmoplégie
Paralysie d'un ou plusieurs muscles oculaires.

Optotype
Image ou caractère que l’on présente à une distance déterminée pour la mesure de l'acuité visuelle.

Papille optique
Les fibres nerveuses se rassemblent dans la rétine pour former le point de d épart du nerf optique. La zone ne permet pas de voir et correspond à la tache aveugle. La papille possède la forme d’un disque jaune clair dont la forme, la couleur et l’aspect renseigne beaucoup sur dans certaines affections.

Parésie
Paralysie incomplète des muscles oculo moteur.

Phosphène.
Impression lumineuse vive et brève, « éclair » survenant de façon isolée ou par salves dans une partie du champ visuel.

Photophobie
Sensibilité excessive à la lumière.

Photorécepteurs
Cellules nerveuses sensibles à la lumière : cônes et bâtonnets de la rétine.

Pseudophakie
Etat de l'œil contenant un cristallin artificiel.

Presbytie
Diminution de la vision de près par baisse du pouvoir d’accommodation du cristallin rendu moins souple par l’âge. Elle apparaît entre 42 et 46 ans et progresse jusqu’à 60 ans voire plus.

Profondeur de champ
Espace en vision de près  où l’accommodation n’est pas sollicitée, c'est elle que la plupart des traitements laser de la presbytie cherche à augmenter.

Ptérygion
Croissance anormale de la conjonctive bulbaire formant une couche épaisse de vaisseaux sinueux de forme triangulaire, dépassant le limbe.

Ptose, ou Ptosis
Abaissement anormal de la paupière supérieure.

Puissance optique
Elle définit la faculté d’un verre ou de lentilles de contact à corriger un défaut visuel et s'évalue en dioptries.

Pupille
Ouverture centrale de l’iris, par laquelle les rayons lumineux pénètrent dans l’œil. Son diamètre varie en fonction de la luminosité.

Réfraction
Changement de la direction de propagation d’un rayonnement, déterminé par les variations de la vitesse de propagation. Terme aussi utilisé pour la mesure de la correction et l’évaluation de l’acuité visuelle lors de l'examen oculaire

Réfractomètre
Appareil destiné à la mesure automatique de la réfraction de l’œil.

Rétine
Tissu multicouches photo sensible tapissant le fond de l’œil sur laquelle se forment les images des objets et qui transmet les informations au cerveau. Cette membrane hypersensible joue un rôle essentiel dans la perception des lumières, des couleurs, des détails, des formes et des mouvements. Elle est parcourue de vaisseaux et la naissance du nerf optique est visible.

Rétinoblastome
Tumeur maligne de la rétine, chez le nouveau‐né et le jeune enfant.

Rétinopathie
Modification pathologique de la rétine.

Rétrobulbaire
En arrière du globe oculaire.

Schlemm (canal de )
Très petit canal circonférentiel parallèle au limbe, contenu dans l'angle iridocornéen, recevant l'humeur aqueuse au travers du trabéculum cornéoscléral.

Sclère Ou sclérotique.
Membrane fibreuse, résistante qui entoure et protège l'œil à l'extérieur tout en maintenant sa forme.

Sclérectomie profonde
Syndrome de l’œil sec. Affection particulière caractérisée par le tarissement des sécrétions en plusieurs tissus.

Skiascopie
Méthode d'examen permettant la mesure objective de la réfraction.

Spasme d'accommodation
Contraction involontaire plus ou moins durable du muscle ciliaire.

Staphylome
Ectasie ou distension d'une partie de la paroi du globe oculaire, très fréquente dans la grande myopie

Strabisme
Anomalie de la vision liée à un défaut du parallélisme des axes visuels. Une détection précoce chez l'enfant est indispensable afin d'éviter tout risque d’amblyopie. Il existe plusieurs formes de strabismes.

Tache aveugle
Scotome physiologique du champ visuel correspondant à la papille optique dépourvue d'éléments de perception et donc aveugle.

Trabéculum
Émonctoire de l’humeur aqueuse situé au fond de l’angle irido cornéen. C’est l'augmentation de la fonction d'évacuation de l’humeur qui est recherchée par les traitements lasers ou chirurgicaux du glaucome primitif.

Uvéïte
Il s'agit d'une atteinte inflammatoire de l'uvée, cette dernière regroupant la choroïde en arrière, le corps ciliaire puis l’iris en avant peut donc toucher toutes ou certaines des zones uvéales. Synonyme : vitrite, hyalite, iritis,…

Verre progressif
Verre dont la puissance n’est pas uniforme et qui progressivement permet de voir net à toute distance sans rupture optique ni esthétique lorsque la presbytie rend la mise au point naturelle impossible. Il existe de nombreux modèles de fonctionnalités différentes.

Vitré
C'est un corps gélatineux transparent  et légèrement tramé situé  derrière le cristallin et accolé à la rétine, il occupe tout l'intérieur de l'œil. Il représente 90 % du volume de l'œil.

Vitrectomie
Ablation chirurgicale du corps vitré.

Xanthelasma
Petites taches cutanées, jaunes, occupant les paupières près de l’angle interne de l’œil.

Zonule :
Système de fibres qui attache « en hamac » le cristallin au corps ciliaire pour permettre une variation de courbure en fonction de la distance.

 

 

 

Dernière modification le 30/05/2013 - 15:30