La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Laser femtoseconde et cataracte

LE LASER FEMTOSECONDE ET LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE

 

La grande innovation technique de la cataracte est aujourd'hui l'avènement de la chirurgie de la cataracte assistée par laser femtoseconde (femtocataracte). Quatre nouvelles machines laser permettent déjà d'aborder le traitement de la cataracte avec un laser Femtoseconde. Les lasers assurent la qualité hyper sécurisée de la mini incision, de la découpe capsulaire antérieure et de la vaporisation du contenu du cristallin.

Les lasers femtosecondes produisent des impulsions d’énergie lumineuse ultracourtes avec une longueur d’onde proche de l’infrarouge. Bien que suffisamment d’énergie maximale soit créée pour vaporiser essentiellement les tissus ciblés, la durée ultracourte de l’impulsion minimise le transfert d’énergie aux tissus adjacents, réduisant ainsi les dommages connexes.  En outre, la longueur d’onde proche de l’infrarouge n’est pas absorbée par les tissus optiquement transparents, ce qui permet ainsi au laser de cibler précisément les différentes couches de la cornée, de la chambre antérieure et du cristallin, lesquels sont les principaux sites d’intérêt en chirurgie de la cataracte. L’énergie laser focalisée augmente à un niveau de production de plasma. L’expansion du plasma entraîne une onde de choc, la cavitation et la formation d’une bulle. La bulle gonfle ensuite et éclate, entraînant la séparation du tissu. les capsulotomies au laser femtoseconde étaient plus précises et plus rondes qu’avec une technique manuelle; Voir les opérations avec le Victus : 
http://www.victuslaser.com/video-library
Un OCT assiste les étapes en fournissant en temps réel une imagerie et une biométrie des structures et espaces de traitement.

Chirurgie Laser Vision - Visya dispose du Laser VICTUS pour cataracte. Une salle opératoire ultra moderne est entièrement destinée à cette nouvelle chirurgie. L'opération est toujours ambulatoire et en anesthésie locale.

La Clinique de le Vision à Paris vient de recevoir en juin 2015 le dernier modèle de femto laser   (Victus version 3) qui apporte de nouvelles fonctions et améliore la précision. La principale est la présence d'un OCT de haute résolution agissant en permanence durant l'intervention pour fournir à l'opérateur une image instantanée des espaces opératoires. Les incisions sont modélisables et immédiatement visualisées. Des designs nouveaux sont proposés pour la fragmentation du noyau.

Le chirurgien, à l'instar d'un pilote de chasse, reçoit dans son optique de microscope toutes les données et écrans de tir permettant un ajustement immédiat.

La supériorité du laser (FLACS) est patente 00174 car le centrage et la régularité sont inimaginables. L’intérêt principal du laser femtoseconde et de suppléer les ultrasons pour la réalisation de la fragmentation du noyau du cristallin opacifié (cataracte). L’énergie laser est plus focalisée et moins dispersive que les vibrations mécaniques engendrées par les têtes de phacoémulsification vibrant à la fréquence des ultrasons.

Le temps d'aspiration est réduit de moitié et le temps de découpe aussi. Enfin plus aucune fuite ne peut intervenir sans suture de la cicatrice puisque la découpe est ultrafine et selon un dessin auto obturant réel. Mais il y a des inconvénients : l'opération demeure plus longue, la gestuelle n'a rien d'évidente au début, la phacoaspiration doit toujours être réalisée même si elle moins importante, le coût est élevé et enfin les implants sont toujours les mêmes qu'auparavant.

Les petites pupilles ou les cristallins très obturants ne sont pas des obstacles, les yeux avec fragilité zonulaire sont des indications de choix.

 Les systèmes de laser femtoseconde pour la chirurgie de cataracte

- LenSx (Alcon,) : le système en version 2 a été approuvé aux USA par la FDA pour la réalisation de la découpe de la capsule antérieure. La visualisation de la chirurgie se fait par l’intermédiaire d’un système d’imagerie OCT,Il dispose d'une nouvelle interface devenu souple (PI) et de plus petit diamètre (19 mm) permettant les traitements sur petites fentes palpébrales (Asie) ; le repérage des vaisseaux scléraux est possible. Le laser peut être relié au système Alcon Verion. L'image sur écran comporte deux écrans montrant l'OCT et la situation de l'action chirurgicale.

- LensAR Inc. : cette plateforme est marquée en FDA  aux USA. Elle se distingue par un système d’imagerie particulièrement sophistiqué qui permet de reconstruire en 3 dimensions le segment antérieur oculaire (système D-CSI™ (Confocal Structured Illumination). Il existe un système de reconnaissance irienne et un gradueur d'opacité du cristallin aidant au choix du design de la fragmentation.

- Catalys, d'Abbott. : ce système propose une interface optique liquide sans contact cornéen et un système d’imagerie OCT à haute résolution (domaine de Fourier). Le dernier logiciel est le COS3 avec un interface revu qui offre deux types d'interfaces. L'appareil disposera un repérage automatique de l'axe le plus puissant aidant ainsi les chirurgies avec astigmatisme.

- Victus, Bausch and Lomb & Technolas :  le laser dispose d’une interface courbe, qui permet de réduire les distorsions au niveau du dioptre cornéen, et d’accroitre la précision de la délivrance des spots. Pas de contact Cornée / PI mais la création d’une interface liquide (par ajout de liquide (BSS) dans l’anneau de succion). La visualisation du segment antérieur est accomplie par un système OCT dynamique. En Time Domain, une nouvelle version est déjà disponible permettant une visualisation en temps réel. Les incisions sont toutes possibles avec le nouveau diamètre dégageant le limbe cornéen.

- Le LDV 8 Ziemer : c'est un laser plus petit, plus mobile, à basse énergie et courte focale.

En France une appréciation entre plusieurs centres (étude FEMCAT) est actuellement conduite pour définir les différents paramètres des interventions ainsi conduites.

http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01982006

  

 

 

 

Dernière modification le 04/07/2016 - 11:47