La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Le lasik femtoseconde

Ce Laser remplace le bistouri ou la lame métallique du microkératome. Le laser découpe et constitue la première étape d'un système de soins tout laser (00135). Le laser femtoseconde permet de fendre ou de cliver la cornée par une action photodisruptive. Ce laser est un dispositif de classe IIb avec un interface de classe IIa. Plus de 600 machines sont installées dans le monde depuis 8 ans.

Le modèle ABBOTT (ex. AMO) FS 150 le plus récent apporte un incontestable progrès en accélérant la vitesse tout en réduisant le phénomène inflammatoire par 4 permettant ainsi de réduire la visibilité de la cicatrice et le risque d'inflammation postopératoire.

Chirurgie Laser Vision - Visya possède aussi le laser femtoseconde de Zeiss : le Visumax. Ce laser est un très efficace système de découpe, un peu plus lent que le FS 150 mais pouvant se passer d'une pression aplatissante de la cornée lors du soin. Appuyant moins il est donc plus exposé aux pertes de succion pendant la découpe.

Chirurgie Laser Vision - Visya dispose de deux lasers femtosecondes IFS 150, du laser Technolas 520 et du laser femtoseconde Visumax.

 Le FS 150 permet des découpes obliques et des volets ovales (pour l'astigmatisme) élargissant les possibilités et mettant pratiquement à l'abri de tout déplacement ultérieur du volet.

C'est le laser femtoseconde le plus évolué en 2013. En 10 secondes la découpe, insensible, est réalisée augmentant le confort du patient.

 

Une fois focalisé au plan choisi il se produit une rupture optique à basse énergie sans effet thermique ni de souffle dans le plan lamellaire prédéterminé.

Il n'y a pas d'ablation de tissu mais micro dissection intra lamellaire par création de bulles mixant de l'eau et du carbone dioxyde. L'obtention de cet effet nécessite une grande vitesse photonique et des impulsions très denses pour permettre un claquage optique par activation du champ électromagnétique en conservant des volumes plasmatiques et ioniques voisins (l'ionisation est la libération des électrons).

À partir du point focalisé de l'impulsion il se produit une onde provoquant la libération d'un gaz qui écarte les tissus, diffuse et se dilue en laissant à la fin de sa disparition une zone de mini ablation tissulaire. Le retentissement sur les couches tissulaires supérieures et inférieures est nul.

Le FS 150 améliore nettement les performances en réduisant l'énergie et les effets secondaires déjà rares.

Les principaux avantages sont :
- De savoir avant de découper le volet l’exacte forme, épaisseur, dimensions et situations de ce capot. Ceci est une différence cruciale d’avec la découpe à la lame qui ne permet de savoir seulement APRÈS ce que l’on a obtenu,

- De procurer un volet lisse, homogène, régulier et très prédictible. C'est un instrument privilégié au moment où la tendance se profile nettement en faveur de volet mince (00060),
- D’améliorer constamment la qualité visuelle en assurant d’un excellent centrage,
- De réduire les menaces inflammatoires et infectieuses,
- De permettre éventuellement de reprendre la coupe en cas de problèmes,
- Enfin d’éliminer les défauts épithéliaux si fréquents après 40 ans lors des découpes mécaniques, le volet est si fin et si bien découpé qu'il ne provoque quasiment pas d'effets astimatogène ou d'aberrations significatives.

Le volet peut être re-soulevé si besoin est par le chirurgien des mois ou années plus tard sans perdre les qualités d'adhésion (00059) (00064).

La découpe femtoseconde offre une plus grande surface de traitement et donc de réduction des effets secondaires par rapport à une découpe micromécanique.

Les principaux avantages du système « tout laser » pour le lasik :
⇒ Le centrage est sans erreur, car il s'effectue avant de découper et sous contrôle visuel ;
⇒ La découpe est homogène et congruente ;
⇒ Le système est indépendant des dimensions du globe oculaire ;
⇒ La précision obtenue est bien plus importante ;
⇒ Les aléas liés à la lame ou au geste sont éliminés ;
⇒ Le risque biologique (infection) est abaissé ;
⇒ Chaque œil est traité avec un cône neuf ;
⇒ La coupe est fine et ajustable ;
⇒ Le risque de déplacement et de plis est considérablement réduit ;
⇒La stabilité du résultat est renforcée ;
⇒ Le taux de retouche est diminué ;
⇒ Les indications sont élargies.

Le laser femtoseconde permet d'afficher les paramètres AVANT la découpe et donc d'être certain du résultat (00060).

Le laser FS 150 est beaucoup plus rapide que le FS 60 et bien entendu que le FS 30 ou FS 15. Il demande moitié moins d'énergie pour un résultat meilleur. Ainsi les risques inflammatoires sont encore plus réduits et la cicatrice peu visible. Le FS 150 offre une sécurité supplémentaire au patient car son système comporte un cône unique par œil. Donc le même cône ne peut pas servir aux deux yeux : ainsi, la précision et la sécurité augmentent.

Le Volet femtoseconde

Le champ de découpe Femtoseconde en profondeur de volet s'étend de 80 µ à 400 µ, voire plus, autorisant toute ablation au laser excimer et même des greffes de cornée ou des exérèses localisées de tissu.

L'indépendance de l'intralaser de la courbure cornéenne ou de la forme de l'œil évite les surprises car le programme permet un système WYSIWYG (What You See Is What You Get).

En cas de perte de succion il n'y a quasiment aucun risque de lacération, de trous… l'épithélium demeure intact. La reprise peut être immédiate.

La haute vitesse à basse énergie est un grand confort pour le patient en diminuant de moitié la durée du passage sous le traitement laser et aussi par le biais de la réduction d'énergie en abaissant la gêne postopératoire. Il permet de découper un volet cornéen en dix secondes.

C'est le temps de découpe le plus rapide de tous les lasers femtoseconde actuels. Cette dernière version permet une réduction des bulles et des ponts tissulaires.

La découpe des bords en oblique inversé et la création de volets elliptiques permettent une plus grande stabilité et une meilleure adhésion du capot. Le risque de déplacement ultérieur du volet est extrêmement limité avec ce laser IFS 150.

L'impulsion est courte : moins de 500 femtosecondes pour une puissance de 109 W.

La progression du tir s'effectue à partir de la charnière et va vers la profondeur avec une précision telle que la déviation standard théorique n'est que de +/-4 µm pour une déviation clinique de 8 à 10 µm ce qui est actuellement le système le plus précis.

Une étude américaine en 2010 montre la plus grande sécurité visuelle du femtoseconde sur le microkératome (Eurotimes mai 2010 suppl).

Le laser femtoseconde Visumax diffère légèrement de le l'IFS 150 car il est plus lent mais il appuie moins et conserve la convexité de la cornée pendant la découpe. Il est plus sujet au « lâchage » de succion mais en contrepartie expose moins aux petites hémorragies conjonctivales.

 

 

 

Dernière modification le 04/07/2016 - 08:43