La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Les différentes myopies

Plusieurs facteurs permettent de distinguer les formes et causes de myopie.

STRUCTURE DE L'ŒIL

Myopie axiale
C'est la myopie la plus fréquente, elle procède d'une augmentation de la longueur axiale de l'œil.

Myopie d’indice
Lorsque la transparence des milieux se modifie l'indice varie. En cas de cataracte, par exemple, le cristallin augmente la convergence des rayons qui se projettent devant et non sur la rétine.

Myopie de courbure
La myopie de courbure est liée à une augmentation excessive de la courbure d'un ou plusieurs dioptres de l'œil et particulièrement la cornée. On observe cela dans le kératocône.

FORMES CLINIQUES DE LA MYOPIE

Myopie simple
C’est la plus fréquente. Elle se caractérise soit par un œil trop long, donc trop puis convergent.

Myopie dégénérative (maladie)
Elle se caractérise par des changements marqués du fond de l’œil, une erreur réfractive élevée et une acuité visuelle inférieure à la normale. Le plus souvent, elle commence dans l’enfance.

Myopie nocturne
Le point de focalisation de l'œil du foyer de loin change avec le niveau de lumière. La myopie nocturne est liée à l’augmentation des aberrations optiques révélées par la dilatation de la pupille.

Pseudo myopie
Cette myopie est provoquée par un spasme de l’accommodation.

Myopie induite
Cette myopie est provoquée par certains médicaments comme des corticoïdes, ou une maladie comme le diabète.

Toutes ces études sur la myopie menées depuis 2008 tendent à dire que l'incidence est moindre pour les enfants qui pratiquent des activités à l'extérieur. En ce sens limiter chez les enfants l'usage des éclairages intérieurs (lumière bleue et protéger à l'extérieur les yeux par une visière) semblent peut être des mesures très utiles pour la protection rétinienne et cristallinienne tout en réduisant le risque myopique.

Myopie de déprivation
C'est une myopie provoquée expérimentalement par l'occlusion palpébrale post natale.

Myopie spastique
Il s’agit d’un spasme de l’accommodation qui peut mettre plusieurs heures avant de se disparaître.

Degré de la myopie
Ce que l’on appelle dioptrie est une unité de mesure de puissance de lentilles. Celle-ci détermine la vergence (divergence ou convergence) et se définit comme l’inverse de la distance focale en mètre.

En pratique habituelle la myopie est mesurée par la puissance du verre permettant sa correction. Un œil de 4 dioptries est donc corrigé par une lentille divergente de 4 dioptries. Un verre divergent sera noté négatif, un verre convergent sera noté positif.

Myopie faible
Myopie inférieure à −3.00 dioptries

Myopie moyenne
Myopie comprise entre −3.00 et −6.00 dioptries.

Myopie forte
Myopie supérieure à −6.00 dioptries et représente environ 30 % des myopes.

Acuité visuelle
L'acuité visuelle sans correction peut être prévue par la règle de Swaine. Elle lie acuité visuelle et amétropie en dioptries selon la formule : acuité = 0.25/amétropie.

La vision est de 10/10 pour une myopie de 0 dioptrie,
La vison est de 9/10 pour une myopie de -0.25 dioptrie,
La vison est de 5/10 pour une myopie de -0.50 dioptrie,
La vision est de 3/10 dixièmes pour un myope de - 0.75 dioptrie,
La vision est de 2/10 dixièmes pour un myope de - 1.25 dioptrie,
La vision est de 1/10 dixièmes pour un myope de - 2.50 dioptries,
La vision est inférieure à 1/10 dixième pour un myope supérieur à - 3.00 dioptries.

 

 

 

Dernière modification le 04/07/2016 - 07:35