La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Module greffe IEK

LE NOUVEAU MODULE DE DÉCOUPE CORNÉENNE

 

Le laser femtoseconde permet beaucoup d'autres actions que le simple volet du Lasik, il permet aussi d'effectuer des tunnels intra cornéens pour les segments intra-cornéens (anneaux) et aussi toutes les greffes de cornée : un champ nouveau s'ouvre.

Voici ce que permet le système IEK :

 
L’utilisation du laser Intralase FS 150 pour la réalisation de greffes de cornée est récente, mais avec certainement un très bel avenir. La découpe de greffes lamellaires, proche du profil de la découpe d’un capot de LASIK est cependant possible depuis déjà quelques années.

En revanche, il a fallu attendre 2006 pour que soit commercialisée un nouveau module (IEK, Intralase Enabled Keratoplasty) permettant la réalisation de découpe transfixiante.
Il permet de réaliser des découpes de formes complexes, à bords non linéaires.
Il permet également la réalisation de découpe lamellaire postérieure, afin de faciliter la réalisation de greffes postérieures, dans le cadre de la prise en charge des insuffisances en cellules endothéliales.
Enfin, ce nouveau module aide à la création d’incisons arciformes pour la correction des astigmatismes survenant après kératoplastie.

Le nouveau module greffe du laser Intralase, appelé IEK (Intralase Enabled Keratoplasty), permet la découpe de trois segments, dont toutes les caractéristiques géométriques sont programmables et dont la profondeur maximale peut aller jusqu’à 1 200 µm.

La limite de profondeur de découpe avant l’existence de ce module était de 400 µm. Il y a une découpe lamellaire horizontale en forme d’anneau (dont on programme les diamètres interne et externe, et la profondeur), et deux segments antérieur et postérieur (dont on programme le diamètre, la longueur et l’angulation). Il est de surcroît possible de faire 8, 12, ou 16 marques de repérage à la surface de la greffe et du receveur afin d’obtenir le meilleur alignement possible lors de la pose des sutures.
 
De nombreux profils de greffes transfixiantes sont réalisables. Quatre types seulement sont effectués en pratique même si la souplesse de programmation autorise de très nombreuses combinaisons. Le nombre de cas effectués à travers le monde étant encore faible, il n’y a pas pour l’instant de recommandations précises fournies par le constructeur concernant les paramètres géométriques à utiliser pour chacun des profils.
 
Une découpe lamellaire est également programmable. La profondeur maximale du plan lamellaire est de 1 200 µm grâce à ce nouveau module. Elle était auparavant limitée à 400 µm. Combinée à la découpe d’un segment antérieur, elle permet de réaliser une greffe lamellaire antérieure.

Ce type de greffe peut cependant être plus simplement obtenu en utilisant le module LASIK traditionnel (simple changement de la profondeur et des paramètres énergétiques).
La découpe lamellaire combinée à celle d’un segment postérieur permet découper des greffons postérieurs, en vue de LA-DSEK (Laser Asssited Descemet Stripping Endothelial Keratoplasty).
Enfin, des incisions arciformes peuvent être réalisées en programmant des découpes antérieures verticales de profondeur, diamètre, position et longueur d’arc choisie.
 

 L'IEK est à la Clinique de la Vision.

 

 

 

Dernière modification le 08/01/2014 - 10:35