Découvrir la cliniqueLa Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

VYSIA
VISYAMieux voir avec le laser

PKR, SMILE ou LASIK ?

 

 

PKR/ÉPILASIK/TRANSPKR

( laser excimer seul )

LASIK ( femto laser + laser excimer )

  SMILE
(femto laser + extraction manuelle)
Principe
- Laser excimer à la surface de la cornée.; C'est le même laser que pour le lasik

- Laser excimer dans l'épaisseur de la cornée sous un volet cornéen superficiel fait avec un laser femtoseconde ou un microkératome.

- Ablation au laser femtoseconde de tissu cornéen découpé dans le stroma sans volet (le Relex comporte un volet).
 Vidéo Opération PKR: le traitement est directement appliqué sur la cornée débarassée de son épithélium central.
Opération PKR
Opération LASIK : le traitement se fait derrière un volet de protection rabattu en fin de session.
Opération LASIK

- L’extirpation du tissu s’effectue sans laser avec un instrument et un geste manuel.

L’extirpation du tissu s’effectue sans laser avec un instrument et un geste manuel.

 

 

 

 

 

Intervention

La durée de la séance est un peu plus courte avec la PKR.

- Un seul temps : préparation de la surface de l'œil et laser,

Durée : 5 à 10 minutes.

 

- Deux temps :
1/ Préparation du volet cornéen,

2/ Soulèvement, laser excimer, et reposition.

Durée : 5 minutes par œil avec deux temps par œil.

- Plusieurs minutes.

Il y a trois temps: découpe au laser, puis dissection avec un instrument et enfin extirpation

Traitement adjuvant Application d'amycetine fréquemment indiquée. 0 0
Départ
- Départ après collation.
- Départ après collation.
- Départ après collation.
Suites immédiates

- Pansement et douleurs : pendant  3-4 jours, Moins en trans PKR

- Lentille de contact pansement,
- Irritation : quelques jours,

- Gouttes oculaires : quelques semaines.

- Coques transparentes jusqu'au lendemain,

- Pas de douleur.
retour visuel très rapide

 

- Coque non obligatoire.

retour visuele en 24h-48h

Récupération d'une vision correcte
- progressive dès le troisième jour environ, résultat final à 3 mois similaire à celui du lasik.

- Après quelques heures
(dans la soirée ou le lendemain),

- Retouche aisée.
Un peu plus lente que le lasik excimer, en 24h à 56 h.
Intervalle de temps entre les deux interventions

- Habituellement les deux yeux dans la même séance.

- Bilatéral dans 99 % des cas.
- Bilatéral dans 99 % des cas.
Reprise du travail

- Possible après 3 jours, mais avec une vision floue transitoire.

- Le lendemain, sauf métier de sécurité.

- Dès le lendemain sauf conditions de sécurité, gêne de près possible les premiers jours.

Indications privilégiées
- Cornée fine,
- Cornée irrégulière,
- Famille à risque de kératocône,
- Score de risque, positif pour un Lasik,
- Préférence individuelle de l'opérateur.
aptitude professionneles et sportives
Toutes les opérations laser excimer où n'existe pas une contre-indication à pratiquer un volet cornéen.

- Uniquement dans la myopie > - 2 dioptries et sans fort astigmatisme,
- Peut souvent remplacer la PKR,
- Bonne précision réfractive,
- Ne nécessite qu’un seul laser,

- Pour les chirurgiens ne disposant pas de laser excimer.

A les mêmes contre indications que le lasik

Risques particuliers

- Cicatrisation excessive ou retardée de la surface cornéenne.

- Volet mal réappliqué,
- Déplacement du volet par frottement excessif.

- Succion lâchant parfois,
- Retouche quasi impossible par le même voie,
- Pas de reconnaissance irienne ni de traitement abérrométrique.

pas de traitement hypermétropique

Avantages

Les résultats visuels pour les faibles amétropies sont identiques dans les deux cas après quelques semaines.

- Simplicité, coût,
- Méthode très peu exposée aux complications.
25 ans de recul
- Procédé éprouvé,
- Rapidité de la récupération visuelle,
- Indolore.
25 ans de recul

- Indolore,
- Peu d’ecchymoses conjonctivales,

- Lacrymation peu réduite.

9 ans de recul

Inconvénients

- Douleurs, gêne durant 3-4 jours,

- Récupération visuelle progressive,

- Pas d'arrêt de travail en SS.

Méthode nécessiitant une cornée > 500 µ. et  régulière

- Ne traite ni l'hypermétropie ni la presbytie,

- Peu adapté aux astigmatismes notables,

- Geste manuel indispensable pour extraire le lenticule : temps d'apprentissage.

Retouche peu simple.

 

 

 

Dernière modification le 06/04/2019 - 04:35