La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Autres procédés

LES LENTICULES INTRACORNÉENS INLAYS

Ce procédé consiste à glisser une petite optique juste au centre au sein de la cornée afin de favoriser la vision de près (00080).

L’implant intrastromal cornéen sténopéique Kamra® (Acufocus) a montré une efficacité certaine pour la compensation chirurgicale de la presbytie mais une tolérance cornéenne inconstante conduisant rarement à des complications sérieuses (sécheresse centrale sévère, atrophie épithéliale, nécrose stromale, cicatrice) 

La mise en place de l’implant s’effectue en ambulatoire . La procédure dure moins de 10 minutes et les patients peuvent reprendre la plupart de leurs activités le lendemain. La vision de loin de l'œil opéré est légèrement myopisé.

Il existe plusieurs types d'inlay, ils doivent tous respecter le métabolisme cornéen, demeurer à effet constant, ne pas génerer d'ennuis secondaires et enfin être aisé à placer.

On connaît le lenticule Raindrop qui modifie la courbure de la cornée antérieure, le lenticule Flexivue Microlen qui varie l'addition de la puissance centrale et le lenticule Kamra qui n'est qu'un simple petit trou central « effet trou de serrure ».

L’implant Kamra (Acufocus) permetrait une augmentation de la profondeur de champ par réduction du diamètre de la pupille d’entrée de l’œil. Il compenserair ainsi et simplement la perte de la vision de près des patients presbytes. Le principe est le même que celui de la réduction du diaphragme d'une optique d'appareil photo ( 00148).

C'est une méthode pour ne traiter qu'un seul œil, en l'occurence celui qui est dominé et possédant une épaisseur cornéenne suffisante.

Inlay Kamra

.

L'Inlay est constitué d'un matériau compatible en PVDF et micropercé de milliers d'orifices permettant la respiration et la nutrition de la cornée. Le centre est vide et fait 1,6 mm de diamètre pour une lentille de 3 mm. Le centrage lors de l'insertion est donc très important.

Le procédé peut être associé à un traitement au laser d'un défaut réfractif : myopie, hypermétropie ; par ailleurs ce traitement de la presbytie peut être proposé à d'anciens opérés Lasik devenus presbytes. Comme le suggèrent les premiers utilisateurs : « les résultats de cette technique dépendent de la sélection rigoureuse des candidats et de l’exécution minutieuse de la technique chirurgicale. Avant toute démarche, un bilan ophtalmologique détaillé doit être effectué afin d’identifier toutes les contre-indications. »

À l'heure actuelle les patients dont la correction de loin est comprise entre 3 et - 6 dioptries avec moins de 3 dioptries d'astigmatisme sont de bons candidats si l'épaisseur de la cornée permet de laisser un lit résiduel > 250 µ. L'objectif est de viser sur l'œil traité un résiduel de - 0.75 D 00149. C'est-à-dire que la restitution visuelle est incomplète, il faut donc s'attendre à reporter des verres de près, certes plus faibles. On a simplement une aide à la vision spontanée en monovision.

La monovision du Kamra est plus amplement tolérée que celle des autres techniques.

Les patients à iris très clair doivent savoir que du côté opéré la pupille semblera plus petite en luminosité faible.

Un traitement postopératoire local d'environ 3 mois est conseillé. Une sécheresse lacrymale de un à deux trimestres est fréquente aussi il est systématique de poser dans la même séance dans l'orifice lacrymale inférieur un petit tampon à larmes et de prescrire une lubrification pour quelques mois.

Il faut s'attendre à un long traitement d'entretien.

Le bénéfice en vision de près serait stable sur au moins 5 ans.

La Clinique de la Vison qui dispose de tout le matériel ne pratique quasiment plus ce procédé.

Il existe d'autres inlays mais la mise à disposition n'est pas encore acquise.

 

 

 

Dernière modification le 13/09/2016 - 07:16