La Clinique de la Vision est ouverte à Paris depuis 15 ans pour une chirurgie réfractive exclusive et de niveau international. Sa renommée a conduit parmi les meilleurs chirurgiens de province à bénéficier de son expérience et de son expertise afin de former un groupement de compétences et de qualité. Des centres authentifiés par le logo CLV s'attachent aux valeurs fondatrices et au respect de la charte commune. C'est une garantie pour les patients et les chirurgiens.

Lentilles intraoculaires

 

LES LENTILLES OCULAIRES INTRAOCULAIRES PHAQUES

 

Lorsque le laser n'est pas réalisable il est nécessaire de recourir au procédé alternatif des lentilles intraoculaires.

Les implants phaques ?
Ce sont les lentilles intraoculaires placées à l'intérieur du globe par voie chirurgicale et en ambulatoire pour la correction des fortes myopies et hypermétropies ainsi que des défauts inaccessibles au laser. Le procédé est réversible.

Elles octroient une très bonne qualité visuelle sur des yeux fréquemment éloignés des normes habituelles (00089). Ce type de chirurgie n'a rien de nouveau et possède plus de 25 ans de recul et avec des progrès constants. Le cristallin naturel est laissé intact et en place (dans le cas contraire on parle d'implant pseudo-phake).

Comme rien n'est enlevé cette chirurgie est dite additive et elle est donc reversible

Les indications ?
Les implants phaques sont indiqués schématiquement pour toutes les hypermétropies et les myopies hors lasers. Des implants corrigeant simultanément l'astigmatisme sont disponibles si le chiffre est important. Des tests spécifiques sont réalisés pour juger de l'adéquation de l'indication. Ce sont des mesures biométriques des espaces intra oculaires, de la position de l'iris ...pour apprécier la dimension de l'implant et si une fois en place il y aura assez de place pour éviter les frottements inadéquats. Ces implants sont le meilleur traitement des défauts visuels réfractifs impossibles à guérir par le laser. La presbytie n'est pas traitée par les implants phaques.

Comment se présentent les implants phaques ?
L'implant est une lentille destinée à être placée à l'intérieur de l'œil afin de focaliser les rayons lumineux sur la rétine et de donner une vision nette. Il est glissé à son emplacement au travers d'une micro incision et trouve sa place naturellement dès qu'il est fixé ou positionné correctement.

 

Implant Phaque ICL Staar en place

 

Les différents modèles d'implants phaques 

Il existe 3 types :

Les implants à fixation irienne
L'implant antérieur clippé à l'iris se nomme Artisan* ou Visian* Verisyse* (dur) ou artiflex* (souple). L'enclavement irien stabilise l'implant sans créer de désagréments ou d'inconvénients.
La gamme de puissance disponible est étendue même en combinaison avec l'astigmatisme, par exemple pour l'Artiflex Torique de -1 à -13,5 D et jusqu'à -5 D de tore. Les indications en hypermétropie sont rares et particulièrement délicates.
Le recul est long, ils sont très bien acceptés mais demandent comme tous les implants une surveillance  régulière et surtout de la cornée (00117) (00122).

OCT : implant ICL ( ou Visian ) en place

Les implants à support angulaire
Ils sont retirés du marché (00142) car ils présentent un risque inflammatoire à long terme.

Les implants précristalliniens 
L'implantation en arrière de l'iris est celle des modèles ICL   Ce sont des techniques validées (00123). Le risque cornéen est quasi inexistant mais une simple surveillance annuelle est souhaitable chaque année pour vérifier le cristallin et l'iris (00062).Les nouvelles lentilles phaques ICL sont muni d'un petit orifice évitant d'effectuer une iridotomie et le modèle EVO procure une surface optique plus large réduisant d'autant les effets optiques indésirables. En revanche la survenue d'une cataracte, des années plus tard, est devenue très rare.

Implant Artiflex en place

 

Vous devez avoir flash pour visionner la vidéo. Cliquer ici pour mettre à jour flash ou l'installer.

L'implantation pré cristallinienne d'un implant phaque torique pour forte myopie avec astigmatisme

  Animation: http://www.youtube.com/watch?v=wlaAYBefNTo

 Le bilan à faire avant un implant phaque ?

L'implant demande un certain nombre de mesures complémentaires préopératoires et se commande « sur-mesure » auprès du fabricant.

Réfraction, gonioscopie et éventuellement biométrie ultrasonique de haute fréquence (20 ou 35 Hz).

Microscopie spéculaire pour étudier l'endothélium de la cornée et surtout le contrôler chaque année. Le nombre de cellules doit être suffisant et quasi constant.

OCT pour vérifier si la place et la disposition dans la partie antérieure de l'œil rendent l'opération faisable (une profondeur centrale minimum est nécessaire ainsi qu'un angle irido cornéen suffisamment ouvert pour un plan irien bien disposé).

Comment se déroule l'intervention ?
L'intervention est réalisable le plus souvent sous anesthésie locale simple. Les deux yeux sont opérés à quelques jours d'intervalle. Parfois les deux yeux sont opérés dans la même séance mais les indications sont très rares. Il est introduit la lentille par une petite incision de 2 à 3 mm pour les lentilles souples à six millimètres pour les lentilles dures qui sera suturée ou non. L'intervention dure environ un quart d'heure. Le patient quitte la clinique une heure après la chirurgie avec une coque de protection sur l'œil opéré.

Avec l'ICL un petit trou central (Central Flow) permet d'éliminer le risque d'hypertonie aiguë postopératoire. Ce by-pass permet d'éviter l'iridotomie habituellement réalisée.

Les suites opératoires et les résultats
Les suites de l'intervention sont indolores. La vision s'améliore rapidement et on récupère généralement en quelques jours. Très souvent opération est indiquée œil par œil. Le point principal est d'éviter une poussée de tension oculaire qui habituellement procède soit de l'absence d'iridotomie soit d'une évacuation incomplète de la solution viscoélastique. L'incision se doit aussi d'être étanche même sous pression.

Un traitement sous forme de collyres est à suivre pendant quinze jours. La correction de la vision est précise et permet de retrouver une autonomie sans lunette ou du moins très faible.

La surveillance est assez simple et demande au moins une vérification annuelle pour apprécier l'état de l'œil avec une attention spécifique (pour l'Artisan et Visian) sur la couche interne de la cornée que l'on appelle l'endothélium ainsi que sur le clip irien.

L'endothelium tapisse la face postérieure de la cornée et il est composé de cellules jointives qui doivent être en un nombre minimum et de conformation égale et régulière.

 

Les inconvénients des implants phaques 
Ils exigent un acte chirurgical parfait expliquant que le nombre d'opérateurs ne soit pas très important en ce domaine.

Les risques sont ceux liés à la chirurgie ouverte : ils sont très rares, mais pas nuls (00146). Le chirurgien les mentionne lors de l'entretien et sur la fiche d'information. Enfin une vérification annuelle endothéliale est pertinente. Ces excellentes lentilles sont chères et non remboursées, ce qui freine considérablement l'essor de cette opération.

Les complications dépendent du type d'implant (risque d'opacification antérieure du cristallin, décompensation endothéliale..) hypertonie oculaire si une iridotomie est absente ou du viscoélastique laissé en place.

 

 

 

Dernière modification le 05/10/2016 - 06:51