FAQ Myopie

En deux mots qu'est-ce que la myopie ?

L'œil est trop long ou trop cambré. L'image se forme devant la rétine et est donc floue au loin. Un verre de lunette devant l'oeil, une lentille ou un implant dans l'oeil ou un laser de contact sur l'oeil ou un laser dans la cornée corrigent similairement en diminuant l'excès biométrique.

Comment classe-t-on le degré de myopie ?

Le niveau d'importance de la myopie est exprimé en dioptries, ce qui rend simple la classification. Parfois on ajoute des critères biométriques pour classer la gravité et les risques. L'astigmatisme compte pour moitié dans l'addition de puissances.

  • < -3 dioptries : myopie faible  
  • entre -3 et -6 dioptries : myopie moyenne  
  • > -6 dioptries : myopie forte.
La myopie est-elle héréditaire ?

Oui elle l'est. Les enfants de parents myopes auraient ainsi plus de risques de devenir myopes que les autres enfants. Selon une étude australienne*, ce risque serait multiplié par deux dans le cas où un seul parent serait myope, et par 3 à 8 si les deux parents souffrent de ce trouble visuel ! Ce risque est également majoré si la myopie d’un ou des deux parents est importante.

Quand la myopie est-elle stabilisée ?

La myopie est stabilisée lorsqu’elle a cessé d’évoluer depuis deux ans après l'âge de 22-24 ans. Certaines myopies, dites « pathologiques » ou « évolutives », peuvent évoluer bien plus longtemps et s'accompagner de défauts rétiniens, cristalliniens et autres. Ce sont le plus souvent des formes importantes, elles sont minoritaires.

Est-il possible de freiner la myopie chez l’enfant ou l’adolescent avec des lentilles ? Qu'est-ce que l'orthokérotologie ?


La myopie évolue de la naissance jusqu’à environ 20 ans. L’objectif thérapeutique consiste à essayer de bloquer ou freiner cette évolution liée à l'allongement du globe oculaire L'idée nommée orthokératologie consiste à porter des lentilles rigides la nuit pour contrer mécaniquement cette élongation. Elle s’est tout d’abord largement développée en Chine, à Hong Kong et Singapour. Elle est utilisée en France depuis plus de douze ans. Ces lentilles se portent du coucher jusqu’au réveil, toutes les nuits. Cela permet de ne porter aucune correction la journée tout en voyant mieux sans correction. 
La méthode est très appréciée des enfants sportifs de haut niveau, des candidats à des concours à normes oculaires, ...
Ces lentilles rigides, de forme particulière, sont fabriquées sur-mesure, « customisées » à l’œil de l’enfant. Elles agissent par un jeu de pression sur l’œil sous la paupière fermée. Il est donc important pour l’enfant ou l’adolescent d’avoir un sommeil suffisamment long (au moins sept heures) et relativement calme (pour la stabilité de la lentille). 
Au niveau microscopique, ces lentilles entraînent des déplacements des cellules de la surface épithéliale de la cornée qui modifient la puissance de la cornée sur des zones en anneaux. Ces lentilles ne touchent pas la surface de l’œil (pas de contact direct). Certes, ce n’est qu’un espace de quelques microns rempli de larmes ; il est cependant essentiel pour ne pas blesser la cornée.
Ces lentilles se nettoient tous les jours et se conservent six mois à maximum un an. 
Certains patients ne sont pas éligible à cette technique, car la forme de leur cornée ne permet pas ce remodelage. Cependant, sans avoir essayé, on ne peut pas l’affirmer.
Aucune étude n’a montré que le port de lentilles rigides pour corriger la myopie des enfants ou adolescents ralentissait définitivement l’élongation du globe oculaire.
On peut également freiner la myopie avec d’autres lentilles, des lentilles souples jetables tous les jours, ou tous les mois en fonction des fabricants. Celles-ci sont portées la journée, de façon plus « classique », mais elles possèdent un design particulier pour tenter d’obtenir une freination de la myopie. Pour qu’elles soient efficaces, il faut porter ces lentilles au moins huit heures par jour et au moins six jours par semaine. L’offre s’accroît régulièrement sur cette technique plus récente.
Ces solutions optiques ne sont pas remboursées par l’Assurance maladie, mais sont prises en charge par certaines mutuelles.

Modjtahedi BS, Abbott RL, Fong DS, Lum F, Tan D, Myopia TFo. Reducing the Global Burden of Myopia by Delaying the Onset of Myopia and Reducing Myopic Progression in Children: The Academy’s Task Force on Myopia. Ophthalmology. Jun 2021;128(6):816-826. doi:10.1016/j.ophtha.2020.10.040

Kang P. Optical and pharmacological strategies of myopia control. Clin Exp Optom 2018;101:321-32

Les enfants peuvent-ils porter des lentilles de contact standard ?

Les matériaux des lentilles de contact, essentiellement souples, se sont beaucoup améliorés en quelques années. Le point clef demeure la capacité de l'enfant à comprendre, retenir et appliquer les précautions du porteur de lentilles. Ceci est très variable d'autant que le rôle des parents est crucial pour encadrer, motiver ... l'enfant. Dès l'âge de 6-7 ans le port intermittent devient possible avec les lentilles hydrogel. Mais on retient comme âge seuil, en cas de doute sur l'hygiène, l'âge de la puberté, plus précoce chez les filles. 
Woods, J., Jones, D., Jones, L., Jones, S., Hunt, C., Chamberlain, P., & McNally, J. (2021). Ocular health of children wearing daily disposable contact lenses over a 6-year period. Contact Lens and Anterior Eye, 44(4), 101391.

Qu'est-ce que la myopie forte ?

On parle de myopie forte lorsque la longueur de l'axe du globe oculaire dépasse 26,5 mm soit environ 4 mm de plus que le standard. La myopie forte s'accompagne donc presque toujours d'une correction supérieure à - 5 dioptries. Attention la myopie forte n'est pas forcément pathologique mais la très grande majorité des myopies pathologiques surviennent sur des grandes myopies. 5 % des jeunes adultes sont myopes forts. Si un enfant de moins de 10 ans a plus de - 3 dioptries il a alors 100 % des risques de devenir un grand myope.

Qu'est ce que la myopie pathologique ?

La myopie pathologique associe la myopie et une ou plusieurs anomalies de l'œil en rapport avec le défaut visuel. Citons la maculopathie myopique qui touche essentiellement les globes de plus de 28 mm et de puissance correctrice supérieure à - 10 dioptries. Le vitré conserve souvent des attaches sur les vaisseaux ainsi qu'un aspect asymétrique avec fréquemment un kyste intra vitréen. Des anomalies choroïdiennes de la vascularisation sont majoritaires ce qui expose aux néo vaisseaux. Ces yeux font facilement le lit de choroidites multifocales. Enfin des anomalies morphologiques ne sont pas rares: dysversion de la papille,  staphylome sclérale. Un point à bien connaître la neuropathie glaucomateuse est facilement noté chez le myope fort, elle est ardue à dépister et c'est donc le suivi longitudinal qui permet le diagnostic

  1. Ikuno Y. Overview of the Complications of High MyopiaRetina 2017; 37(12): 2347-51.
Que devient l'œil après la disparition opératoire de la myopie ?

Puisque l’œil est plus long, la rétine est étirée, ce qui amincit certaines parties de la rétine. Avec le temps, cela peut rendre la rétine plus sensible au développement de trous ou de déchirures dans sa périphérie. Le corps vitré est modifié chez le myope et des tractions peuvent s'exercer sur la rétine en certaines zones.  L’œil myope doit être examiné au moins tous les 2 ou 3 ans pour déceler les déchirures rétiniennes, les décollements et la dégénérescence maculaire myope, sans oublier la vérification de la pression intra oculaire. L'oeil voit bien sans correction mais conserve donc tous les inconvénients du risque myopique.

Existe-t-il des traitements freinateurs de la myopie ?

Une partie des mécanismes favorisant la myopie sont accessibles à des mesures visant à réduire l'évolution de la myopie. Ce sont donc surtout les enfants et adolescents qui en sont les bénéficiaires. Cette myopie pédiatrique se manifeste par un gain myopique d'au moins  -0,5 dioptrie par an.
On demande de passer 11 h à 14 h à l'extérieur, de jour, par semaine
des pauses régulières durant la lecture
une lecture sans position abaissée de la tête
des périodes d'alternance de vision de loin et de près
Les traitements de dilatation pupillaire sont conduits par le professionnel de santé. L'atropine en collyre de 0,01 %, 0,03 % ou 0,05 % est employé
employer de verres correcteurs utilisant des segments défocalisants multiples ou les zones asphériques permet de réduire de moitié la croissance de la longueur axiale du globe.
Les lentilles de contact adaptées ou l'orthokératologie peuvent arriver à des résultats semblables.
Toutes ces actions n'ont pas un effet constant ni pérenne mais elles sont simples et sans danger (sauf orthokératologie).

Existe-t-il de fausses myopies ?

Ce sont des défauts de réfraction transitoires  dans des conditions de faible luminosité ou lorsqu’il y a un excès d’accommodation. Parfois  après un traumatisme ou une maladie génerale comme le diabète, ou aussis la prise plus ou moins longue de certains médicaments.

Les parents ont-ils un rôle dans la prévention de l'évolution de la myopie des enfants ?

Des facteurs comme l'hérédité ne peuvent pas être modifiés. En revanche une attention des parents est toujours en toutes choses un élément de bonne santé pour la progéniture. En matière de myopie, le dépistage débute dès la première année avec les tests effectués par l'ophtalmologiste, le pédiatre et les soignants. Dès la myopie décelée une mesure entre des mains expertes permet à la fois la correction optimale et la prévention de l'asymétrie. Mettre l'enfant en conditions d'éclairage naturel lors des jeux et apprentissages est crucial. Des pauses doivent être aménagées. Enfin il faut entraîner le petit à voir de loin.

FAQ 68

B. A. Holden et al., “Global Prevalence of Myopia and High Myopia and Temporal Trends from 2000 through 2050,” (in eng), Ophthalmology, vol. 123, no. 5, pp. 1036-42, May 2016, doi: 10.1016/j.ophtha.2016.01.006.

Quelle est la différence entre myopie et hypermétropie ?

Alors que les personnes atteintes de myopie ont une bonne vision de près mais une vision floue de loin, les personnes hypermétropes voient généralement bien de loin et de près. Mais, pour « bien voir de près », elles sont obligées de fortement activer leurs muscles oculaires, et ceci dépense de l'énergie et fatigue rapidement. L'hypermétropie de l'adulte, si elle peu marquée, peut ne pas nécessiter une correction permanente mais celle-ci soulage beaucoup en cas d'effort visuel.

Comment choisir une paire de lunettes à verres teintés ?

Il existe 5 catégories de teintes pour les verres solaires, classées selon le pourcentage de lumière filtrée et l'usage préconisé : 

  • Catégorie 0 ➔ verre clair ou légèrement teinté, adapté à l'intérieur ou par ciel voilé.
  • Catégorie 1 ➔ verre légèrement teinté, suffisant pour une luminosité solaire atténuée.
  • Catégorie 2 ➔ verre moyennement teinté, pour une luminosité solaire moyenne.
  • Catégorie 3 ➔ verre foncé, adapté à une forte luminosité solaire (réverbération, bord de mer, montagne, ...).
  • Catégorie 4 ➔ verre très foncé, idéal pour une luminosité extrême et en cas de forte réverbération (glaciers, activités nautiques, ...). Attention, ils sont interdits pour la conduite.

Gris : restitution fidèle des couleurs, conseillés pour la conduite. Conseillée pour l'hypermétrope
Bruns : améliorent les contrastes et offrent une bonne protection pour les yeux. Conseillée pour le myope
Verts : protègent les yeux contre l’éblouissement.
Jaunes ou oranges : améliorent la visibilité des contrastes (faible luminosité, brouillard, ...). Conseillée pour la route
Bleus ou violets : apportent style et protection (ensoleillement modéré, ...).
Roses ou rouges : aspect esthétique mais déconseillée en faible luminosité

Pourquoi faut-il dilater la pupille chez l'enfant pour obtenir une mesure précise de la puissance de la myopie ?

Chez la plupart des enfants, il existe une insuffisance du relâchement de l'accommodation durant l'évaluation réfractive. Il en résulte une surestimation de la myopie. Le blocage temporaire de cette accommodation permet une détermination précise. Pour cela on instille des gouttes à action atropinique, certaines ont un effet de plusieurs dizaines d'heures d'autres sont de moindre durée. Les enfants sont alors genés pour les activités de près.

  1. Yazdani, N., et al., Comparison of cyclopentolate versus tropicamide cycloplegia: A systematic review and meta-analysis. J Optom, 2018. 11(3): p. 135-143.
Est-il vrai que les grands myopes sont plus anxieux que les non myopes ?

Cet adage, jamais prouvé, vient d'obtenir une réponse en ce sens. Dans une série asiatique, scientifiquement conduite, il a été montré que les grands myopes ont une tendance dépressive et anxieuse pus marquée. Le fait d'avoir une pathologie associée comme un strabisme renforce cette inclinaison. Le support principal demeure la mauvaise vision bien plus que tout autre facteur. Mais ceci doit être pris en considération lors de la prise en charge des enfants et adolescents grands myopes.
Li, D., Chan, V. F., Virgili, G., Piyasena, P., Negash, H., Whitestone, N., … & Congdon, N. (2022). Impact of vision impairment and ocular morbidity and their treatment on depression and anxiety in children: A systematic review. Ophthalmology.

Peut-on avoir plusieurs défauts visuels dont la myopie ?

L'œil peut  être à la fois myope et astigmate. La myopie est le résultat d’un œil trop long, alors que l’astigmatisme est un défaut visuel qui résulte d’une déformation de la cornée. Il est donc possible de cumuler ces deux défauts de vision.  A plus de 45 ans, la presbytie apparaît chez tout le monde, myope ou pas, opéré ou non. La presbytie est due à une perte d'élasticité du cristallin liée à l'âge, elle s'associe à n'importe quel défaut optique.

La myopie peut elle progresser chez l'adulte ?

La stabilisation des myopies standards intervient à la fin de la croissance. Schématiquement entre 20 et 22 ans. Il existe de nombreuses variations: certaines sont stables à 18 ans et d'autres à 24. C'est pourquoi on adopte comme règle d'avoir un an sans changement pour parler de stabilité. 
Il a été montré sur une population caucasienne âgée de plus de 28 ans que la myopie peut augmenter spontanément de plus d'une demi dioptrie chez 37,8 % des sujets, ce n'est pas rien.
Les myopies pathologiques et iatrogènes sont un cas à part
Lee, S. S. Y., Lingham, G., Sanfilippo, P. G., Hammond, C. J., Saw, S. M., Guggenheim, J. A., … & Mackey, D. A. (2022). Incidence and Progression of Myopia in Early Adulthood. JAMA ophthalmology.

Quelle durée à l'extérieur est nécessaire pour aider significativement à la réduction de l'évolution de la myopie chez l'enfant ?

French, A.N., et al., Time outdoors and the prevention of myopia. Exp Eye Res, 2013. 114: p. 58-68.

Au moins deux heures par jour. Mais les facteurs climatiques influent beaucoup ainsi que les prédispositions individuelles.
Xiong, S., et al., Time spent in outdoor activities in relation to myopia prevention and control: a meta-analysis and systematic review. Acta Ophthalmol, 2017. 95(6): p. 551-566.

La luminosité doit-elle être élevée ?

Pas forcément. Même un jour nuageux convient. C'est mieux que la lumière artificielle à l'intérieur; une intensité de 2 000 à 5 000 lux semble le seuil pour procurer un effet ce qui correspond avec celle que l'on constate habituellement à l'extérieur: 10 000-13 0000 lux (contre moins de 2 000 à l'intérieur).

Faut-il alors porter des lunettes avec verres anti UV ?
Les adjonctions d'omega 3 aident-ils à la protection de l’évolution myopique ?

  Les auteurs ont démontré que l'apport quotidien d'AGPI ω-3 (300 mg d'acide docosahexaénoïque [DHA] plus 60 mg d'acide eicosapentaénoïque [EPA]) atténuait significativement le développement de la myopie par privation de forme chez les cobayes et les souris, ainsi que la myopie induite par le cristallin chez les cochons d'Inde. De plus, un traitement avec du DHA ou de l'EPA a antagonisé la transdifférenciation des myofibroblastes induite par l'hypoxie dans des fibroblastes scléraux humains en culture. Chez l'homme, l'administration orale d'AGPI ω-3 a partiellement atténué les diminutions de ChBP induites par le travail proche. Par conséquent, les preuves issues de ces études animales et humaines suggèrent que les AGPI ω-3 sont des candidats potentiels et facilement disponibles pour le contrôle de la myopie.
Pan, M., Zhao, F., Xie, B., Wu, H., Zhang, S., Ye, C., … & Zhou, X. (2021). Dietary ω-3 polyunsaturated fatty acids are protective for myopia. Proceedings of the National Academy of Sciences, 118(43), e2104689118.

Faut-il dilater la pupille des enfants pour mesurer la réfraction ?

C'est effectivement préférable car la cycloplégie (blocage transitoire de l'accommodation) permet une mesure plus précise. Un produit de durée d’action limitée (tropicamide) est suffisant dans la majorité des cas.
Pei, R., Liu, Z., Rong, H., Zhao, L., Du, B., Jin, N., … & Wei, R. (2021). A randomized clinical trial using cyclopentolate and tropicamide to compare cycloplegic refraction in Chinese young adults with dark irises. BMC ophthalmology, 21(1), 1-9.
 

Quelle est la mesure de la myopie ?

La meilleure vision possible se mesure en France avec l'échelle des dixièmes. La puissance correctrice est graduée en dioptries.
La myopie est signalée par un - placé devant la mesure dioptrique: c'est ainsi que la prescription optique est rédigée.

Par exemple dans des conditions d'éclairage et de contraste de haut niveau on peut donner une grille d'évaluation comme celle ci :

Pour 0 dioptrie l'œil est emmétrope et l'acuité est au moins de 10/10
Pour -0,75 D l'acuité visuelle est de 5 à 7/10
Pour -1,5 D l'acuité visuelle est de 2 à 4/10
Pour -2,5 D l'acuité visuelle est de 1/10
Pour -3 D l'acuité visuelle est inferieure à 1/10
Pour -6 D l'acuité visuelle est inférieure à 1/20

Il y a beaucoup plus de différence entre 1 et 2/10 qu'entre 9 et 10/10
10/10 n'est pas le maximum mais une valeur déterminée à 5 m

Quand une myopie est dépistée, quelle est la fréquence des contrôles ?

Un examen par an est un minimum, afin d’adapter régulièrement la puissance des lunettes et/ou des lentilles. Les intervalles doivent être plus courts si la myopie est d’évolution rapide. Bien évidemment, si l’enfant se plaint de voir flou à l’école ou s’il fait à l’évidence des efforts de loin en plissant les paupières, il faut consulter « à la demande ».

Quand des lunettes sont prescrites pour une myopie, doivent-elles être portées en permanence ?

Dès que la myopie atteint et dépasse 1 dioptries (-1,00 sur l’ordonnance) le port des lunettes doit être permanent. Le fait de voir flou est un cercle vicieux qui va favoriser l’augmentation de la myopie. Le fait de porter la « bonne » correction est le premier traitement « freinateur » de la myopie.

Est-ce qu’une grossesse peut réveiller la myopie ?

Ceci fait partie des mythes sans fondement. Une myopie stabilisée ne se réveille pas avec une grossesse. Une petite majoration de la myopie peut parfois s’observer, mais elle est presque toujours réversible avec retour au niveau antérieur de la myopie au décours de la grossesse et/ou de l’allaitement.

La myopie peut-elle régresser spontanément ?

Non, une fois apparue, la myopie ne peut qu’augmenter jusqu’à ce qu’elle se stabilise. Une
régression apparente, parfois à la cinquantaine, est la conséquence d’une surestimation dans le passé ou de la levée progressive d’un spasme accommodatif. A l’inverse, l’hypermétropie de l’enfant peut vraiment régresser au cours de la croissance et même ensuite, basculer sur le versant myopique.

Des verres pour corriger la myopie peuvent-ils s’adapter sur n’importe quelle monture ?

Le choix est large, en tenant cependant compte de deux contraintes :

- Chez l’enfant la monture doit être bien adaptée au visage, recouvrant bien les yeux de l’enfant.

- Plus la myopie est forte, plus les bords de verres sont épais et il est donc logique de réduire la taille des verres dans les fortes corrections pour éviter des bords de verres très épais, dépassant même l’épaisseur de la monture.

On parle de verres anti-myopie. Est-ce possible ?

L'hypothèse la plus répandue est celle du défocus myopique en périphérie de la rétine. Cet effet peut être approché en verres de lunettes et aussi en lentilles de contact. Un autre procédé repose sur des verres multifocaux. Enfin une nouvelle idée préconise d'employer des verres abaissant la vision des contrastes.

Les résultats sont à analyser avec des pincettes. En effet d'une part la restitution des statistiques est assez artificielle si l'étude n'est pas 100 % scientifique et si elle ne comporte pas de mesure de la longueur axiale du globe oculaire. 

Les fabricants sont plus ou moins prolixes. Ainsi chez Zeiss on ne connaît pas de publications formelles sur l'efficacité. Pour Essilor, le verre Stellest dans le modèle HAL (verres avec micro-lentilles hautement asphériques) montre une réduction de 0.23 mm dans 26 % des cas. Le chiffre est plus fort avec le verre de chez Hoya: 0.34  mm en moyenne chez les porteurs des verres.

Rappelons que pour affirmer l'effet il faut un recul de plus de 3 ans, ce qui est en 2022 est trop tôt. Il reste à s'assurer que l'enfant asiatique possède la même réponse que l'enfant caucasien ou africain car les études sont en très grande majorité faites avec une population chinoise.

Ce qu'il faut retenir c'est que le marketing des fabricants de verres est en avance sur les données médicales. Chaque hypothèse est explorée et le danger est quasi nul. Toutefois l'obtention de l'effet est encore faible, inconstant et non formellement prouvé.

Existe-t-il une relation entre le sommeil et la myopie ?

Des recherches ont identifié une relation inverse entre la durée du sommeil et la myopie d'apparition juvénile, c'est-à-dire qu'un sommeil sous optimal entraîne une plus grande prévalence de la myopie.
Les risques de myopie étaient de 41 % inférieurs chez les sujets dormant plus de neuf heures par rapport à ceux dormant moins de cinq heures après ajustement en fonction du sexe, de l'âge, du niveau d'éducation et du statut économique (Jee et al., 2016).
Les enfants dormant plus de sept heures ont 3,37 fois plus de risque de myopie que ceux dormant plus de neuf heures (Gong et al., 2014).
Les enfants myopes présentent une plus grande variabilité de la durée du sommeil d'une nuit à l'autre que les enfants non myopes (Ostrin et al., 2021).

Quelle quantité de sommeil devrions-nous recommander aux enfants et aux adolescents ? La U.S. National Sleep Foundation conseille les directives suivantes sur le sommeil :
Enfants d'âge préscolaire (3 à 5 ans) : 10 à 13 heures par nuit
Enfants d'âge scolaire (6-13 ans) : 9-11 heures par nuit
Adolescents (14-17 ans) : 8-10 heures par nuit
D'autres facteurs de risque liés au mode de vie qui peuvent influencer la myopie juvénile comprennent :

Alimentation mal équilibrée avec un apport calorique élevé, y compris un excès de glucides et des portions quotidiennes de fruits et légumes insuffisantes
Consommation excessive de sodas, boissons énergisantes et autres boissons sucrées et consommation d'eau insuffisante
Temps d'écran excessif
Mode de vie sédentaire avec exercice physique inadéquat et temps de jeu en plein air
Un comportement sédentaire et une mauvaise alimentation conduisent souvent à l'obésité. Beaucoup d'enfants et d'adolescents sont assis immobiles devant des appareils numériques presque toute la journée, avec seulement leurs doigts et leurs yeux en mouvement. Ce comportement sédentaire est incontestablement myopigène.

La courbure de la cornée est-elle un facteur à considérer dans l'évolution de la myopie ?

Pendant la petite enfance, lorsque la longueur axiale augmente rapidement, la cornée et le cristallin deviennent plus plats, déplaçant l'état de réfraction de l'œil vers l' emmétropie. L'effet de la cornée sur le développement et la progression de la myopie est évident lorsque le rapport de la longueur axiale au rayon cornéen - le rapport AL / CR - est pris en compte. Des études récentes suggèrent qu'un rapport AL/CR élevé, qui a une valeur d'environ 3,0 dans l'œil emmétrope, est un facteur de risque de myopie précoce.

Plusieurs études ont montré que les yeux myopes ont des puissances cornéennes moyennes supérieures à celles des yeux emmétropes ; cela peut être principalement dû au fait que de plus grandes puissances cornéennes sont un facteur de risque de myopie précoce.

on parle de plus en plus du rôle de l'épigénétique dans la myopie, qu'en est-il ?

 L'épigénétique regroupe l'évaluation des paramètres de modulations de l'expression des gènes sans influencer la  mutation de l'ADN. On peut ainsi citer les facteurs de l'alimentation, le climat, le type de vie,...

Nombre de ces facteurs influent sur les facteurs génétiques et autres. Le plus connu des paramètres épigénétiques porte sur le taux de méthylation de l'ADN des séquences porteuses.

Le sport est-il une contre indication à l'opération laser ?

Bien au contraire, cette vidéo de rugbyman nous le prouve :
 https://www.youtube.com/watch?v=e14rreQzFYQ&ab_channel=VISYA-CliniquedelaVision

Que sait-on du rôle préventif pour la myopie de l'exposition des enfants à la lumière extérieure ?

L'avantage du temps passé à l'extérieur pour retarder ou prévenir l'apparition de la myopie a été démontré de manière concluante par de nombreuses études. Pourtant, paradoxalement, son rôle dans le ralentissement de la progression de la myopie est resté insaisissable jusqu'à présent. L'effet de l'exposition à la lumière extérieure semble cliniquement inefficace pour contrôler la progression de la myopie (la réduction annuelle de la progression moyenne de la myopie variait de 0,13 à 0,17 D).9 Néanmoins, l'exécution d'un travail de près à l'extérieur (> 10 000 lux) pendant 15 minutes entraîne une augmentation considérable de la longueur axiale par rapport à une tâche d'observation à distance dans une zone extérieure.

Cette constatation confirme que les enfants devraient être encouragés à participer à des activités/sports qui nécessitent une vision à distance ( une à deux heures) plutôt que de rester attachés à leurs appareils numériques ou à des livres. Mais attention: les niveaux d'intensité lumineuse peuvent être assez différents (10 fois plus élevés dans une "aire de jeux ouverte" avec ≈ 9000 lux par rapport à un emplacement enchâssé entre des grands immeubles avec ≈ 11 niveaux de lux) ou l'intensité lumineuse est similaire à celle observée à l'intérieur (<1 000 lux).

Dhakal R, Huntjens B, Shah R, Lawrenson J, Verkicharla PK. Does the spectral composition of an ambient light vary between indoors and outdoors “in myopia perspective”? Investigative Ophthalmology & Visual Science. 2022;63(7):1890–A0019-1890–A0019.

Dormir beaucoup est-il un facteur de risque myopique ?

Une étude chinoise montre que dormir tard est un facteur de risque pour la prévalence, le développement et la progression de la myopie chez les enfants des écoles primaires chinoises urbaines. Les auteurs estiment que dormir tard pourrait suggérer davantage d'activités myopigènes nocturnes, une plus grande exposition à un éclairage sous-optimal et éventuellement un rythme circadien altéré. La relation entre l'environnement intérieur, les activités et le rythme circadien avec la myopie est complexe, et les résultats de l'étude actuelle indiquent l'importance d'une enquête plus approfondie dans ce domaine.
Liu, X. N., Naduvilath, T. J., Wang, J., Xiong, S., He, X., Xu, X., & Sankaridurg, P. R. (2020). Sleeping late is a risk factor for myopia development amongst school-aged children in China. Scientific reports, 10(1), 1-11.  

Dernière modification le : 07/02/2023