Une vue devenue normale

Une vue devenue normale - Validation Dr M. TIMSIT

À la fin de l’intervention la vision est floue mais va s’améliorer. C’est bien d’être raccompagné chez soi par un proche.

80 % du résultat est atteint en 24 heures environ (variable selon l’importance du ou des défauts visuels corrigés). L’acuité visuelle progresse tous les jours et devient réellement stable au terme d’un mois.

Après une technique PKR : la récupération visuelle est lente, accompagnée de fortes gênes, de pleurs et de photophobie.
Une interruption de l’activité professionnelle est préférable. La vue nouvelle redevient progressivement normale à partir de 3-4 jours, parfois plus lentement de près.

Après une technique LASIK ou Smile : la récupération visuelle intervient dans les 10 heures. La vision est récupérée à 80 % - 90 % dès le lendemain. Aucun arrêt de travail n’est nécessaire sauf si des contraintes professionnelles existent (pilote d’avion, plongeur, vétérinaire…).

Après une technique presbylasik : tout se déroule comme pour le lasik, mais avec bien souvent une inégalité volontairement créée entre les deux yeux, cela se nomme la monovision.

Après un implant : une petite gêne peut exister le premier jour puis très vite la vision s’installe dans sa nouvelle modalité. L’activité peut être reprise en quelques jours.

Toutes les opérations peuvent entraîner des effets visuels, souvent faibles et parfois absents : halos, petit éblouissement, sensibilité à la lumière… c’est anodin et la décroissance puis la disparition suivront.
En revanche le laser sèche les yeux, il faut bien les hydrater. Cette humidification est très utile les 3 premiers mois.

Les jours d’après 

Les résultats visuels sont spectaculaires. La vie redevient libre de toute correction optique. La stabilisation visuelle demande environ 2 mois durant lesquels il est souhaitable de continuer à lubrifier l’œil avec un collyre.
L’opéré(e) redécouvre le plaisir de se réveiller en voyant, de bien se détailler dans un miroir, de reconnaître facilement de loin, de bien lire de près, de faire du sport en toute liberté, d’aller dans l’eau sans appréhension, de changer son aspect esthétique et enfin d’économiser sur l’achat des lentilles de contact ou de lunettes.

Bibliographie

Eydelman M, Hilmantel G, Tarver M, Hofmeister E, May J, Hammel K, et al. Symptoms and satisfaction of patients in the patient-reported outcomes with laser in situ keratomileusis (PROWL) studies. JAMA Ophthalmol 2017;135:13–22.
Moshirfar M., Shah, T. J., Shanchy, D. F., Linn, S. H. & Durrie, D. S. Meta-analysis of the FDA reported outcomes using the three latest platforms for LASIK. J. Refract. Surg. 33, 362–368 (2017).

Dernière modification le : 02/11/2022