Laser femtoseconde et cataracte

LE LASER FEMTOSECONDE ET LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE A LA CLINIQUE DE LA VISION

La grande innovation technique de la cataracte est aujourd'hui l'avènement de la chirurgie de la cataracte assistée par laser femtoseconde (femtocataracte).  Les lasers assurent la qualité hyper sécurisée de la mini incision, de la découpe capsulaire antérieure et de la vaporisation du contenu du cristallin.

Laser femtoseconde et cataracte à la clinique de la vision

Les lasers femtosecondes produisent des impulsions d’énergie lumineuse ultracourtes avec une longueur d’onde proche de l’infrarouge. Bien que suffisamment d’énergie maximale soit créée pour vaporiser essentiellement les tissus ciblés, la durée ultracourte de l’impulsion minimise le transfert d’énergie aux tissus adjacents, réduisant ainsi les dommages connexes.  En outre, la longueur d’onde proche de l’infrarouge n’est pas absorbée par les tissus optiquement transparents, ce qui permet ainsi au laser de cibler précisément les différentes couches de la cornée, de la chambre antérieure et du cristallin, lesquels sont les principaux sites d’intérêt en chirurgie de la cataracte. L’énergie laser focalisée augmente à un niveau de production de plasma. L’expansion du plasma entraîne une onde de choc, la cavitation et la formation d’une bulle. La bulle gonfle ensuite et éclate, entraînant la séparation du tissu. les capsulotomies au laser femtoseconde étaient plus précises et plus rondes qu’avec une technique manuelle; Voir les opérations avec le Victus : 
Un OCT assiste les étapes en fournissant en temps réel une imagerie et une biométrie des structures et espaces de traitement.

Chirurgie Laser Vision - Visya dispose du Laser VICTUS pour cataracte. Une salle opératoire ultra moderne est entièrement destinée à cette nouvelle chirurgie. L'opération est toujours ambulatoire et en anesthésie locale.

La Clinique de le Vision à Paris possède depuis 2015 le dernier modèle de femto laser   (Victus version 3) qui apporte de nouvelles fonctions et améliore la précision. La principale est la présence d'un OCT de haute résolution agissant en permanence durant l'intervention pour fournir à l'opérateur une image instantanée des espaces opératoires. Les incisions sont modélisables et immédiatement visualisées. Des designs nouveaux sont proposés pour la fragmentation du noyau.

Le chirurgien, à l'instar d'un pilote de chasse, reçoit dans son optique de microscope toutes les données et écrans de tir permettant un ajustement immédiat.

Le chirurgien, à l'instar d'un pilote de chasse, reçoit dans son optique de microscope toutes les données et écrans de tir permettant un ajustement immédiat.

Le centrage et la régularité sont inimaginables. L’intérêt principal du laser femtoseconde et de suppléer les ultrasons pour la réalisation de la fragmentation du noyau du cristallin opacifié (cataracte). L’énergie laser est plus focalisée et moins dispersive que les vibrations mécaniques engendrées par les têtes de phacoémulsification vibrant à la fréquence des ultrasons.

Nucléo-Fragmentation

Le temps d'aspiration est rapide et le temps de découpe aussi. Enfin plus aucune fuite ne peut intervenir sans suture de la cicatrice puisque la découpe est ultrafine et selon un dessin auto obturant réel. Mais il y a des inconvénients : l'opération demeure plus longue, la gestuelle n'a rien d'évidente au début, la phacoaspiration doit toujours être réalisée même si elle moins importante, le coût est élevé et enfin les implants sont toujours les mêmes qu'auparavant.

Les petites pupilles ou les cristallins très obturants ne sont pas des obstacles, les yeux avec fragilité zonulaire sont des indications de choix.

 En France  une appréciation entre plusieurs centres (étude FEMCAT) a été conduite et les premiers résultas ne montrent pas beaucoup de différences significatives en matière de résultat entre les deux méthodes avec ou sans laser femto seconde.

http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01982006